Suche

Social-Media-Navigation

Instagram

Sprachnavigation

Account-Navigation

Aperçu

Bundesliga

0-1 – Le Bayern Munich vainqueur du choc

  • Image
  • Image
  • Image
  • Image
  • Image
  • Image
  • Image
  • Image
  • Image
  • Image

Le Borussia Dortmund a perdu le choc de la Bundesliga contre le FC Bayern Munich 0-1 (0-1). Dans un match intense et féroce, Joshua Kimmich a marqué le but de la victoire pour les visiteurs juste avant la pause. Le Borussia aurait pu faire basculer le match dans l'autre sens dans les premiers instants. 

Image

Un but hors-jeu pour le BVB, un poteau pour le Bayern, des sauvetages de Boateng et Piszczek sur la ligne alors que leurs gardiens respectifs étaient battus, un magnifique but victorieux des visiteurs et une scène très litigieuse après la main de Boateng dans la surface du Bayern : le duel entre le deuxième et le leader a tenu ses promesses, avec une issue défavorable, mais méritée.

Situation de départ : 
Le deuxième contre le premier au classement général. Le deuxième contre le premier au classement de la phase retour. La meilleure équipe à domicile contre la meilleure équipe à l’extérieur. Le Borussia avait gagné chacun des cinq matches à domicile de Bundesliga en phase retour, avec 19 buts marqués contre 1 encaissé, tandis que le Bayern restait sur une série de six victoires à l’extérieur.

Personnel : 
Le Borussia jouait sans Dan-Axel Zagadou, Marco Reus et Nico Schulz. Côté Bayern, les absents étaient Philippe Coutinho, Niklas Süle et Corentin Tolisso. 73 heures après le 2-0 au VfL Wolfsburg, l’entraîneur Lucien Favre envoyait le même onze sur la pelouse.

Tactique :  
Le Borussia alternait entre pressing offensif et repli défensif avec une défense à cinq, effectuait des relances rapides en 3-4-3 et attaquait principalement via le côté droit. Le Bayern recourait à un mélange de 4-2-3-1 et 4-1-4-1, lorsque Goretzka passait vers l’avant, un cran plus haut. En construction, Kimmich reculait entre les défenseurs centraux tandis que les arrières montaient.

Déroulement du match et analyse :
Le BVB causait de gros soucis au Bayern pendant 15 minutes. La première occasion venait au bout de 30 secondes : servi par Haaland, Hazard voyait Neuer venir à sa rencontre et tirait sur Davies. Haaland réagissait le plus rapidement et faisait glisser le ballon entre les jambes du gardien bavarois, mais Boateng dégageait sur la ligne. Peu après, c’est Brandt qui sollicitait Neuer (3’).

Sécurité dans la construction, prise de risques dans le dernier tiers – telle semblait être la devise des jaunes et noirs, dont les offensives étaient dangereuses par de longs ballons envoyés derrière la défense. Après dix minutes, le ballon terminait dans les filets du Bayern mais Hazard, l’auteur de la passe décisive, avait été auparavant hors-jeu. Le but était donc justement annulé.

Image

Au milieu de la première mi-temps, le Bayern passait à la vitesse supérieure. Bürki parait face à Coman (24’) et Goretzka (40’) tandis que les percées des Borussen devenaient plus rares dans cette partie rythmée, où le porteur du ballon était harcelé des deux côtés. Un pressing qui coûtait des forces aux deux équipes. À la fin de la première mi-temps, les Borussen perdaient le contrôle du match et c’est Kimmich qui ouvrait la marque d’un magnifique lob des 17 mètres deux minutes avant la pause.

Les statistiques affichaient 7 tirs contre 6 pour Dortmund, 61 % de duels gagnés et une possession de balle assez équilibrée (52 % pour le Bayern) à la pause. Plus de 120 km avaient été parcourus (61,5 km pour Dortmund, 60,0 km pour Munich).

Favre insufflait du sang neuf avec Sancho et Can pour Brandt et Delaney, même si les remplaçants n’étaient pas encore en pleine possession de leurs moyens. Le Borussia effectuait à nouveau un pressing rapide, était mordant dans les duels, mais les Munichois maintenaient leur rythme et continuait à envoyer deux ou trois joueurs sur le porteur du ballon. Les Bavarois évoluaient toutefois plus bas, cherchant la contre-attaque. Neuer maîtrisait sans aucun problème le tir des 17 mètres de Dahoud (49’), mais le Borussia cherchait visiblement à faire basculer la rencontre. Le sauvetage de Boateng au ralenti montrait que ce dernier avait dévié du bras le tir de Haaland, qui aurait fait mouche (58’). La décision de l’assistant vidéo de ne pas demander à l’arbitre Stieler, circonspect, de regarder à nouveau la scène a fait l’objet de vives discussions après le coup de sifflet final.

À la 72e minute, Haaland sortait blessé (Reyna rentrait). Dix minutes avant la fin, Favre passait à une défense à quatre (Götze remplaçait Piszczek, en forme), mais les chances d’égaliser n’étaient que de deux : Hazard manquait le centre de Can (le but n’aurait pas compté en raison d’un hors-jeu, 77’) et Neuer parvenait à repousser de la main la frappe déviée de Dahoud des 16 mètres (80’). De l’autre côté, Lewandowski trouvait le poteau après une autre déviation (83’).

Prochain rendez-vous : 
Le Borussia se rendra au SC Paderborn lors du dimanche de Pentecôte. Le Bayern reçoit en soirée le Fortuna Düsseldorf plus tôt dans la journée. 
Boris Rupert

Équipes et buts