Quel match ! Les U23 du Borussia Dortmund se créent une myriade d'occasion contre le Wuppertaler SV, touchent quatre fois le poteau et finissent par être battus 0-1. 

L'entraîneur Mike Tullberg, qui vient tout juste de recevoir sa « licence UEFA Pro », a aligné après son retour du Danemark presque le même onze que dimanche dernier contre Lotte. Seul le gardien Eric Oelschlägel était absent, car sur le banc en coupe d'Allemagne avec la troupe de Lucien Favre. Le Danois de 33 ans était retourné sur les bancs d'école la semaine dernière dans son pays pour passer le test pour d'entraîneur de football.

« Certains penseront que j'ai pété les plombs après le match dans les vestiaires, mais c'est l'inverse qui s'est passé. C'est le meilleur match que nous avons joué jusqu'à présent. Nous avons eu sept occasions en or. Au final, nous ne les avons pas exploitées, c'était déjà le cas dans la préparation et lors des deux premiers matches à Essen et contre Lotte. Nous devons en tirer des leçons et nous allons le faire », a déclaré Tullberg. 

Contrairement aux deux dernières rencontres de Regionalliga Ouest, les U23 n'ont pas pu compter sur le soutien de leurs supporters aujourd'hui car la fédération avait décidé de faire jouer le match de coupe d'Allemagne de l'équipe première au même moment. 1 966 personnes étaient tout de même venues au vénérable stade « Stadion am Zoo ». Quoi qu'il en soit, l'entraîneur des U19 du BVB Michael Skibbe, l'entraîneur des talents Otto Addo, quelques joueurs des U19 et le jeune Tobias Raschl étaient présents pour soutenir les leurs et se faire une idée du niveau de l'équipe. 

Le poteau empêche Boyamba d'ouvrir le score !

Comme d'habitude avec le nouvel entraîneur Tullberg, les Borussen passaient rapidement à l'attaque et empêchaient l'équipe de Wuppertal de construire. Les Borussen éprouvaient aussi des difficultés à élever le rythme en raison de l'état de la pelouse. À la 7ème minute, Bünning envoyait le ballon vers le milieu de terrain, Boyamba réceptionnait de la poitrine et s'imposait face à toute la défense de Wuppertal, mais il trouvait ensuite le poteau après ne pas avoir vu Tigges, qui était démarqué. C'était le début d'une séquence à l'avantage de Dortmund. Quelques minutes plus tard, Führich perforait côté gauche deux fois d'affilée. Il était d'abord tenu en échec par un bon Kepper Pepic et sa passe latérale était ensuite interceptée par l'adversaire. 

À la 14ème minute, le danger était porté vers l'autre cage : le défenseur du BVB Julian Schwermann récupérait un centre de la tête, mais déviait le ballon à quelques centimètres de son propre but. À peine deux minutes plus tard, Taylan Dumann avait le bon coup d'oeil en prolongeant rapidement un coup franc indirect dans le camp adverse vers Joseph Boyamba, qui tirait au-dessus de la barre. Quelques minutes plus tard, la course de Duman était arrêtée par le pied d'un défenseur de Wuppertal. 

Encore le poteau pour Boyamba !

Au moment où Boyamba réalisait une percée côté droit et effectuait une jolie passe pour Chris Führich dans l'axe, les Borussen s'apprêtaient à sauter de joie, mais le ballon s'écrasait à nouveau sur le montant ! 

Il y avait également le feu dans la surface du BVB, mais Hippe corrigeait son mauvais positionnement en reprenant le ballon au joueur de Wuppertal Marzullo. Au bout de trente minutes, les visiteurs tentaient un tir à distance, mais le gardien repoussait le ballon de Führich.

La première véritable occasion du WSV venait de nulle part, sur une offensive soudaine après deux passes. L'ancien Borusse Ametov n'arrivait pas à convertir le centre venu côté gauche avant de voir sa deuxième tentative filer à côté du cadre. Jusqu'alors inoffensive, l'équipe de Wuppertal semblait se réveiller et mettait la défense du BVB sous pression sur l'action suivante : une passe décisive d'Ametov permettait à Lukas Knechtel de débloquer la situation, une situation plus que chanceuse à ce moment de la partie. 

Le BVB gâche plusieurs chances en deuxième période

En deuxième période, les Borussen étaient de nouveau frustrés par le cadre, sur un coup franc de Duman qui venait heurter l'angle du but ! C'était la troisième fois que le ballon refusait de rentrer ! À la suite d'un corner, Tigges gâchait la meilleure possibilité d'égaliser du match : à dix mètres devant le but, il envoyait le ballon dans les tribunes. Sous une pluie incessante, le Borussia continuait à attaquer, mais le ballon n'avançait pas bien au vu de l'état du terrain et seules quelques rares offensives étaient dangereuses. De l'autre côté, l'adversaire marquait les joueurs du BVB à la culotte et ses supporters applaudissaient chaque duel gagné et ballon récupéré. Par la suite, les jaunes et noirs jouaient à nouveau de malheur lorsque la barre tremblait une dernière fois sur une frappe de Boyamba dans un angle fermé, au bout d'une passe en profondeur de Führich.