Ce sont ces matches qui font le charme du football et rendent ce sport si fascinant. Schweinberg, une commune de 700 âmes dans le nord du pays de Bade, s'est offert son « match du siècle » et a fait vivre à tous ceux qui étaient présents une soirée de football exceptionnelle. Le résultat était secondaire, mais le club de Bundesliga a triomphé 10-0 sur la pelouse du pensionnaire de Kreisliga. 

Il s'agissait pour le Borussia Dortmund du premier des six matches amicaux de la préparation pour la nouvelle saison et d'une reprise en douceur chez le club amateur évoluant en septième division qui aura mérité les longs applaudissements des 5 000 (!) spectateurs dans un stade am Hummelberg rempli et le respect de l'adversaire. Jusqu'à la 39ème minute, ils ont tenu un honorable 0-1 en défendant adroitement tant qu'ils en avaient la force, tout en restant fair-play tout au long. « Pas de blessure, c'est parfait, et nous avons gagné », a déclaré Lucien Favre après le match, duquel il n'a forcément pu tirer aucune conclusion. L'écart entre les deux camps était trop grand et un trop grand nombre de joueurs (15 !) était absent. Le match était censé être tranquille et il l'a bel et bien été. « C'était très sympathique : 5 000 spectateurs dans un village de 700 habitants », a reconnu Favre. 

« Nous avons attendu ce match depuis 60 ans. Nous alignons le meilleur onze de notre histoire », a annoncé le speaker du stade du club fondé en 1959 avant le coup d'envoi. L'un de ses joueurs, le buteur de 42 ans Markus Greulich, prenait sa retraite ce jour là, après avoir passé 24 ans en équipe première. Même s'il n'a marqué, sa carrière dans le football amateur s'est achevée de la meilleure manière, en jouant contre un grand club de Bundesliga. 

« C'est le football tel qu'il devrait être : proche des gens », a souligné le patron du BVB Hans-Joachim Watzke, ajoutant : « Ils ont tout donné et ont bien gardé le contrôle de la partie en première mi-temps. »

Maximilian Philipp s'est fait remarquer en marquant un quadruplé, l'auteur d'un doublé Tobias Raschl a fêté une entrée réussie au niveau professionnel. Marius Wolf, Mateu Morey, Emre Aydinel et Shinji Kagawa ont également fait trembler les filets. « Je remercie chaleureusement les dirigeants » du FC Schweinberg, a déclaré le directeur commercial Carsten Cramer, qui a ajouté : « Les conditions étaient parfaites. Merci pour l'hospitalité, nous sommes contents d'être venus ici. »

La journée de lundi marquera le début du voyage d'une semaine aux États-Unis où l'équipe retrouvera les Seattle Sounders et le vainqueur de la Ligue des champions FC Liverpool ; lors du camp d'entraînement en Suisse, qui durera également une semaine (du 27 juillet au 2 août à Bad Ragaz), les adversaires seront l'Udinese Calcio et le FC St. Gallen.

Le FC Schweinsberg restera un souvenir agréable gravé dans les mémoires. 
Boris Rupert