Juste avant que la pluie tant attendue par les agriculteurs ne se déverse sur Bad Ragaz sous la forme d'un orage tonitruant, les joueurs du BVB avaient terminé leur premier entraînement dans le cadre du camps d'entraînement d'une semaine en Suisse. 

Marcel Schmelzer était à la tête d'un groupe de dix joueurs à vélo, qui venaient de s'entraîner pendant environ 1 heure sous une température de 36 degrés, pendant qu'un autre groupe signait des autographes. "Les conditions sont optimales pour un camp d'entraînement", a fait remarqué Nuri Sahin, qui en était à son sixième voyage en Suisse avec le BVB: "Le temps est presque parfait, l'hôtel est super et nous avons pu récupérer. Notre équipe s'y sent très bien." 

En plus des principaux aspects de l'entraînement, il s'agit "de bien intégrer les nouveaux joueurs afin de former un ensemble avec des objectifs clairs et où chacun se bat l'un pour l'autre", a expliqué le milieu de terrain. "Nous devons retrouver du plaisir à défendre en bloc." (br)