Après un 2-2 (1-1) à l'Eintracht Francfort, le Borussia Dortmund reste sur le podium au lendemain de la 5ème journée de Bundesliga : à la troisième place derrière le Bayern et le leader Leipzig. Le Borussia a nettement dominé au nombre d'occasions, mais Francfort est remonté à la fin des deux mi-temps. 

Image

Article de Boris Rupert depuis Francfort

51 500 spectateurs dans une Commerzbank-Arena sold out ont assisté en première mi-temps à un BVB dominateur, qui a rapidement pris l'avantage grâce à Axel Witsel (11'), mais s'est fait rattraper (1-1) par un but surprise d'André Silva juste avant la mi-temps. Après une bonne heure, Jadon Sancho a remis les Borussen, tout de jaune vêtus, sur la voie mais Thomas Delaney a marqué contre son camp en tentant de dégager à la 88ème minute. 

Situation de départ : 
Le Borussia n'avait perdu aucun des six derniers matches officiels contre les Hessen, avec quatre victoires (y compris la finale de la coupe d'Allemagne 2017) et deux nuls, mais les derniers trois points à Francfort remontaient à il y a six ans. Le 1er septembre 2013, le BVB l'emportait 2-1 dans la métropole du Main grâce à un doublé de Henrik Mkhitaryan. Trois défaites et deux nuls dernièrement on suivi. 

Personnel : 
Le même onze était aligné que mardi, lors du 0-0 contre Barcelone. Schulz, Morey et Hitz restaient absents ; le deuxième gardien Hupe reprenait sa place sur le banc tandis que Piszczek était de retour. 

Tactique :  
Le Borussia trouvait la faille dans le 3-5-2 de Francfort. Alors que l'ancien Borusse Durm venait renforcer la défense lorsque le BVB avait le ballon, Kostic laissait un trou à l'arrière où Sancho, Hazard et Hakimi venaient constamment s'engouffrer. 

Déroulement du match et analyse :
En première mi-temps, les Hessen ne trouvaient pas de solution face au 4-2-3-1 de Dortmund. Malgré les 64 % de possession de balle et de duels gagnés après 45 minutes, le score n'était que de 1-1, car le BVB oubliait de faire le break après la rapide ouverture du score et n'était pas vigilant en défense, de sorte que Sow avait assez d'espace et de temps sur le côté droit pour centrer vers Silva, qui terminait du plat du pied à la 44ème minute (1-1). À ce moment de la rencontre, les Hessen ne s'étaient approchés du but adverse qu'une seule fois, mais la tête de Silva était passé à sept mètres du cadre (33'). 

Il en allait autrement pour le BVB, qui jouait avec détermination, faisant circuler le ballon et courir l'adversaire et ouvrant rapidement la marque. Sancho lançait tout d'abord Hakimi côté droit, lequel remettait en retrait pour l'Anglais, dont le tir était repoussé par Trapp, mais Hazard reprenait le ballon à gauche des seize mètres et centrait vers Witsel, qui concluait des 14 mètres (0-1, 11'). 

Image

Deux minutes plus tard, Touré s'interposait in extremis face à Hakimi et le corner était sifflé. le Marocain, servi par Hazard, était tenu en échec par Trapp (28'). Dans l'ensemble, le BVB ne profitait pas de sa supériorité dans le jeu et se créait une dernière occasion avant la pause : Reus captait un ballon et lançait Hakimi, dont le centre était coupé par Alcácer, mais Trapp répondait de nouveau présent en boxant des poings (36'). 

Image

La deuxième mi-temps était plus ouverte. Francfort pressait plus haut, osait davantage, mais les possibilités restaient pour Dortmund : quelques secondes après la reprise, Reus servait Sancho, mais ce dernier perdait son tête à tête face à Trapp (47'). Alcácer ne cadrait pas sa frappe à une distance prometteuse (54') et ne parvenait pas à reprendre le centre de Guerreiro à la 63ème minute. Quelques secondes plus tôt, Hummels avait dû sortir du terrain (visiblement en raison de douleurs au dos) et c'est Zagadou qui rentrait (63'). 

Une scène curieuse survenait juste après sur le côté droit, où Touré accrochait Alcácer dans l'axe. L'arbitre Schmidt l'avait vu et donnait un coup franc, à 20 mètres du but. Ce n'est ni Alcácer ni Reus qui tirait, mais Guerreiro. Trapp bloquait, mais renvoyait involontairement le ballon vers Witsel, qui trouvait Sancho côté opposé. L'Anglais marquait le 2-1 et son troisième but de la saison (66'). 

Hazard, qui croisait trop sa frappe après le service de Reus (70'), et Reus, en combinaison avec Götze (également remplaçant), qui tirait tout d'abord sur un défenseur avant de frapper un ballon trop mou que Trapp pouvait capter (79'), manquaient le 3-1. De l'autre côté de la pelouse, Francfort menaçait d'égaliser par l'intermédiaire de Kostic (72') et puis de Silva (81'). 

La pression montait. Les Borussen ne parvenaient plus à sortir de la zone de danger le ballon, qui arrivait côté gauche dans les pieds de Kamada, dont la volée poussait Delaney à la faute. L'adversaire égalisait donc à 2-2 grâce à un but contre son camp (88') du BVB. 

Tous les temps forts et occasions de but en un clic

Prochain rendez-vous : 
Pour la première fois depuis de nombreuses années, la dernière semaine de septembre ne sera pas une semaine anglaise. Lucien Favre aura six jours pour préparer les siens à match de samedi soir contre le Werder Brême. Pour la première semaine d'octobre, le BVB ira à Prague et Fribourg. 

Équipes et buts