Les U23 entamaient leur duel avec le quatrième du classement, le RW Oberhausen, dans le but de démarrer une série. Grâce aux réalisations de Herbert Bockhorn et Evangelos Pavlidis, le BVB a finalement battu des visiteurs somme toute inoffensifs sur le score de 2-1. Une victoire qui donne de l'espoir pour les prochaines échéances, dont la suivante est prévue pour mardi. 

Image

Par rapport au match de la semaine dernière contre Aachen, l'entraîneur du BVB Jan Siewert effectuait deux changements dans son onze. Arweiler et Bah-Traore prenaient donc la place de Boadu et Pflücke. Dès le début, les deux équipes essayaient de jouer loin de leur but et passaient la majeure partie du temps à contre-attaquer. À la 11ème minute, l'une de ces offensives était interrompue par une faute sur Sören Dieckmann et le BVB héritait donc de sa première occasion sérieuse. Le coup franc des 25 mètres tiré par Massimo Ornatelli venait donc heurter le poteau pour revenir vers le terrain, mais la reprise qui s'ensuivait était inoffensive. Les Borussen s'installaient ensuite dans le camp adverse et forçaient Oberhausen à perdre le ballon tout aussi rapidement que facilement. Jonas Arweiler se distinguait tout particulièrement en ce début de match, après avoir déjà livré une performance honorable lors de sa rentrée en jeu à Aachen. 

Après 25 minutes de jeu, le BVB continuait à dominer l'adversaire. Même si les tirs au but continuaient à manquer, les hommes de Jan Siewert étaient beaucoup plus actifs que ceux d'Oberhausen. En plus d'être efficaces dans le jeu, les Borussen étaient également dangereux sur phase arrêtée et le gardien adverse Robin Udegbe devait tout autant craindre les ballons d'Ornatelli (31') que ceux d'Arweiler (35'). 

En deuxième mi-temps, le BVB était essentiellement menaçant sur phase arrêtée. Peu après la pause, une tête de l'excellent Chato terminait sur le poteau après un coup franc d'Ornatelli, alors qu'Udegbe était battu. Une minute plus tard, Herbert Bockhorn apportait la délivrance. L'ailier droit s'imposait dans le couloir et contournait un défenseur sous les yeux de plus de 2 000 spectateurs pour pousser le ballon du 1-0 au fond. Ne pouvant se retenir, l'entraîneur du BVB Jan Siewert se précipitait vers le point de corner pour célébrer l'ouverture du score avec ses joueurs. Des images merveilleuses dans un stade Rote Erde plongé dans une bonne ambiance. Siewer au sujet de son sprint: "J'étais très heureux pour Herbert. Je suis ravi qu'il ait été récompensé aujourd'hui." 

Les visiteurs d'Oberhausen étaient visiblement sous le choc à ce moment du match et Dortmund en profitait pour marquer le 2-0 moins de cinq minutes plus tard. L'attaquant Evangelos Pavlidis ne laissait aucune à Robin Udegbe en inscrivant un but magnifique sur retourné acrobatique. Une demi-heure avant le coup de sifflet final, le BVB se trouvait dans des conditions idéales pour sortir vainqueur. 

À la 69ème minute, les visiteurs s'approchaient du but des Borussen pour la première fois. Après une faute supposée, l'arbitre Schütter sifflait le penalty, qu'Odenthal transformait pour revenir à 1-2. Jan Siewert réagissait en faisant rentrer Philipp Hanke pour Haymenn Bah Traore. Sören Dieckmann se replaçait donc sur le côté gauche de la défense. Désormais plus entreprenant, Oberhausen multipliait les tirs au but, mais le gardien du BVB Dominik Reimann, très concentré, défendait sa cage sans perdre son calme et avec résolution. Les visiteurs se ruaient alors en attaque et laissaient donc de l'espace au BVB. Malgré leurs efforts, les joueurs d'Oberhausen n'arrivaient pas à trouver la faille et le match se terminait donc sur une victoire 2-1 pour le Borussia. Après deux défaites consécutives, le BVB commençait parfaitement les semaines anglaises à venir. 

Après le coup de sifflet final, Siewert saluait la performance de ses joueurs: "Nous sommes bien rentrés dans le match et nous étions très présents après le coup franc d'Ornatelli en première mi-temps. Les buts nous ont donné beaucoup d'assurance pour la deuxième mi-temps. À la fin, la rencontre s'emballait une nouvelle fois mais nous avons mérité cette victoire en raison de notre plus grand nombre d'occasions."

Dès ce mardi, la troupe de Siewert jouera son prochain match à domicile contre le Westfalia Rhynern, actuellement lanterne rouge du classement de Regionalliga Ouest. 
Timo Lammert