Le Borussia Dortmund pleure la disparition de Werner Müller. Le vice-président du conseil de surveillance du Borussia Dortmund est décédé à l'âge de 73 ans dans la nuit de lundi à mardi à Essen. Il laisse derrière lui sa femme et deux enfants adultes. 

Werner Müller a été ministre fédéral de l'économie et la technologie de 1998 à 2002 et également des finances par intérim en 1999 avant de devenir président du conseil d'administration de Ruhrkohle AG ou Evonik Industries AG (de 2003 à 2008), président du conseil de surveillance de la Deutsche Bahn AG (de 2005 à 2010) et du conseil d'administration de la fondation RAG (de décembre 2012 à mai 2018). 

Werner Müller siégeait au conseil consultatif du Borussia Dortmund depuis 2006 et il était membre du conseil de surveillance depuis le 24 novembre 2014 et vice-président de cette commission depuis le 23 novembre 2015. 

« Avec le décès de Werner Müller, le BVB perd une grande personnalité qui a fait de grandes choses pour notre club », a expliqué un Hans-Joachim Watzke profondément affecté : « Je perds personnellement un proche dont j’ai toujours pu me fier à l’aide et aux conseils. Je m’estime très chanceux d’avoir pu rendre visite à Werner Müller la semaine dernière. Mes sincères condoléances à sa chère femme et ses deux enfants, ainsi que petits-enfants. Je n’oublierai jamais Werner Müller, cette grande personnalité ! »

Image
Mars 2006 : Le début du partenariat avec Evonik Industries (autrefois RAG) : Hans-Joachim Watzke, Werner Müller, Reinhard Rauball