Les U19 du Borussia Dortmund sont en finale du championnat allemand juniors A! Le tenant du titre a également gagné le match retour des demi-finales contre le VfL Wolfsburg 2-1 (1-0) grâce aux réalisations de Luca Kilian et Bulut et affrontera soit Schalke 04, soit le Bayern Munich lundi prochain. 

Article de Boris Rupert

L'entraîneur Benjamin Hoffmann a dû une nouvelle fois composer sans Jakob Bruun Larsen (fracture de fatigue au niveau du pied), le spécialiste de la défense Patrick Fritsch (déchirure des ligaments croisés) et Dario Scuderi (rééducation après opérations). Légèrement blessés, Dzenis Burnic et Orel Mangala ont pu jouer et Felix Passlack était également présent, comme au match aller. Du côté de Wolfsburg, Gian-Luca Itter est revenu dans l'effectif après son passage en équipe première. 

Image

Wolfsburg avait du retard à rattraper après le 2-3 subi au match aller et a dominé la première période. Ce sont toutefois les Borussen, vêtus tout en noir, qui ont eu la première occasion: le tir de David Kopacz frôla le deuxième poteau au terme d'un contre rapide (3'). 

À la sixième minute, près de 1.300 spectateurs assistèrent à l'ouverture du score dans un stade plein à craquer à Brackel: le gardien du VfL Menzel ne put arrêter la frappe du défenseur central Amos Pieper ayant suivi le coup franc de Passlack et, opportuniste, Luca Kilian inscrivit le 1-0. 

Wolfsburg devait maintenant marquer deux buts pour disputer la séance des tirs au but et assaillait la cage du BVB protégée par Eike Bansen. Le gardien garda toutefois son calme et para avec brio un tir à distance d'Itter (19'). 

Les Borussen étaient bien positionnés et laissaient les visiteurs déployer leur jeu sans pour autant leur donner la possibilité de conclure leurs occasions. Ils se montraient également dangereux sur phases arrêtés: Amenyido força Menzel à se détendre sur un coup franc (38') et Pieper rata sa reprise dans l'angle fermé. Malgré la domination apparente de l'adversaire, les Borussen se créaient les meilleures opportunités: bien aidé par Hüseyin Bulut, Kopacz vit son tir frôler la cage (41'). 

"Nous avons affaire à une solide équipe de Wolfsburg", a déclaré à la pause l'entraîneur des jeunes Lars Ricken, qui pouvait se réjouir du 2-0 cinq minutes après la reprise. Après une passe en retrait mal négociée, le gardien du VfL Menzel se vit dans l'obligation d'écarter le danger de sa surface, mais Bulut réagit en un éclair et chipa le ballon à un défenseur adverse pour ensuite le pousser dans la cage vide. 

Le soulagement fut pourtant de courte durée: à la 56ème minute, David Nieland plaça une tête imparable pour Bansen dans la lucarne gauche après un corner et marqua le 1-2 pour Wolfsburg.  

"Fausse" double carte jaune pour Mangala 

Une erreur de l'arbitre Osmanagic, qui a bien joué son rôle sur le reste du match, réduisait Dortmund en infériorité numérique et générait une tension supplémentaire: Orel Mangala dégagea la balle devant sa surface et joua clairement le ballon. Il fut ensuite bousculé par Yannik Möker qui se blessa sur cette action. Déjà averti, le joueur, qui avait lui-même subi la faute, écopa d'une double carte jaune (70'). 

Même réduit à dix, le tenant de titre n'a pris aucun risque et se rendra lundi prochain (19h30) au Signal Iduna Park pour disputer la finale contre le vainqueur de l'autre demi-finale entre Schalke 04 et le Bayern Munich. 

BVB: Bansen – Passlack (77' Baxmann), Kilian, Pieper, Beste – Burnic, Mangala – Kopacz (73' Schwermann), Bulut (55' Kyeremateng), Laukart – Amenyido (84' Serra)
Tore: 1-0 Kilian (6'), 2-0 Bulut (50'), 2-1 Nieland (56')
Spectateurs: environ 1.300 (complet)
Double carte jaune: Mangala (70', faute répétée)
Cartes jaunes: Beste – Itter, Saglam