Le Borussia Dortmund s'apprête à envoûter le Brésil ! Les légendes du BVB avec Roman Weidenfeller, Jan Koller et Karl-Heinz Riedle joueront le 15 décembre contre FC Barcelone, Bayern Munich et l'équipe hôte FC Sao Paulo à la Legends Cup au Brésil.

Un évènement formidable pour toute la famille jaune et noire, qui voudra absolument voir à la maison, dans l'hiver allemand, les idoles d'un passé pas si lointain renfiler les crampons. Ce sera un moment tout à fait spécial pour les stars brésiliennes du Borussia en particulier, comme Evanilson, Dede, Julio Cesar, Tinga, Marcio Amoroso et Ewerthon. « Nous sommes tous très enthousiastes », déclare Dede, qui vit toujours à Dortmund et sert de pont avec le pays de ses ancêtres. « Il y a au brésil beaucoup de supporters du BVB, qui ont enfin la possibilité de voir leur club en direct. »

Ewerthon voit les choses de la même manière. « Après avoir déjà parcouru la moitié du monde avec les légendes et joué en Thaïlande et à Hong-Kong, nous sommes évidemment très heureux de venir dans notre pays avec le BVB », explique l'attaquant de l'équipe du titre de 2002. « Le public à Sao Paulo est fantastique et nous savons tous que le BVB est populaire au Brésil. Ce sera une très grande fête. »

Plus qu'un simple jeu. Une religion.

Le football au Brésil est plus qu'un simple jeu, c'est une religion, qui a donné au cinquième plus pays du monde son estime de soi, avec les cinq coupes du monde gagnées depuis 1958. Les Brésiliens ont produit des joueurs fantastiques comme Pelé, Garrincha, Zico, Socrates ou Ronaldinho.  Ils appellent le football « o jogo bonito », le beau jeu, qui est la chose la plus importante au Brésil. Les joueurs brésiliens poursuivent toujours la mission d'envergure nationale de propager la beauté du jeu dans le monde. 

Comme par exemple Ewerthon. L'élégant attaquant est né et a grandi à à Sao Paulo. Il s'est fait un nom chez les Corinthians et a plus tard joué pour le club traditionnel de sa ville, Palmeiras. En 119 apparitions en Bundesliga, l'attaquant a marqué 47 buts et délivré 17 passes décisives. Il a aujourd'hui 38 ans, est retourné vivre à Sao Paulo et se voit comme un ambassadeur de l'amour véritable en jaune et noir. Cet été, Ewerthon a marqué le premier but des légendes du BVB pour leur premier match à l'étranger en Extrême-Orient et a enchaîné une célébration extravagante, à la manière brésilienne, par une petite danse près du drapeau de corner. 

Le champion du monde Weidenfeller et ses glorieux souvenirs du Brésil

Roman Weidenfeller conserve des souvenirs tout à fait spéciaux du Brésil. Le gardien qui a gagné des titres avec le Borussia a été sacré champion du monde au célèbre Maracana de Rio de Janeiro et il loue toujours aujourd'hui l'hospitalité qui avait été réservée à lui et ses coéquipiers au Brésil. « Je me réjouis d'autant plus du retour et des matches à la Legends Cup au Brésil », déclare Weidenfeller. En demi-finale du tournoi, il sera opposé à l'Estadio Morumbi au FC Barcelone, mené par les brésiliens Edmilson et Juliano Belletti, qui ont tous deux été champions du monde avec leur pays en 2002 et ont vécu le triomphe du Barça en Ligue des champions en 2006. Le match se déroulera en deux mi-temps de 25 minutes. La deuxième demi-finale verra le FC Bayern, avec l'éternel jeune matador local Ze Roberto, aux prises avec le FC Sao Paulo. Après une courte pause, la finale se jouera le même soir. 

Outre le groupe brésilien, Jan Koller, Karl-Heinz Riedle, Roman Weidenfeller, d'autres légendes jaunes et noires comme Jörg Heinrich, Patrick Owomoyela, Florian Kringe, Miroslav Stevic, Mohamed Zidan et Mladen Petric feront partie de l'équipée de Dortmund.