Encore un match avant la dernière « trêve internationale » de la saison ; encore un match avant la dernière ligne droite. Samedi, ce sera l'heure de vérité pour le Borussia Dortmund au stade olympique de Berlin. L'équipe veut repartir de la capitale avec la victoire en poche. 

Avec cinq victoires d'affilée en déplacement en décembre dernier, le Borussia Dortmund égalait un record vieux de huit ans. Depuis lors, un seul match a été remporté à l'extérieur (à Leipzig) ; le BVB est en quête de victoire hors de ses terres depuis trois matches (deux nuls et une défaite). Il est temps pour l'équipe de changer la tendance à l'extérieur. 

Le directeur sportif Michael Zorc estime que la « série de résultats pas si satisfaisants » s'est terminée avec le 3-1 du week-end dernier contre le VfB Stuttgart. « Nous avons  besoin d'une grosse performance pour exister à Berlin et s'y imposer. Nous voulons tout tenter pour être champions d'Allemagne. Nous avons donc besoin d'un bon résultat. »

À Berlin, les jaunes et noirs se mesureront à un adversaire « pas agréable à jouer » (Julien Weigl), qui est très fort face aux grands clubs et qui n'a pas seulement causé de gros soucis au Bayern Munich (2-0 et 0-1 en championnat, 2-3 aux prolongations en coupe), au Borussia Mönchengladbach (4-2, 3-0) et à l'Eintracht Francfort (1-0), mais leur a également pris des points importants. « Ils sont très désagréables à jouer. Nous l'avons vu lors  du 2-2 à la maison », a confirmé Lucien Favre. C'était le seul match à domicile que nous n'avons pas gagné au match aller. « C'est une équipe dangereuse. Elle joue très compact et se projette vite vers l'avant dès le ballon récupéré. Nous avons besoin d'une grosse performance. » Le Suisse prépare son équipe non seulement au 3-4-1-2 dernièrement choisi par les Berlinois, mais également aux « multiples systèmes avec lesquels ils peuvent jouer ». 

 Le changement de situation qui a vu le Borussia Dortmund passer de poursuivi à poursuivant pour la première fois depuis la 5ème journée « ne change strictement rien pour nous », a déclaré Favre. « Nous voulons gagner le prochain match et notre préparation reste la même. »
Boris Rupert

BVB-TV : La conférence de presse complète avec Lucien Favre et Michael Zorc