1und1Logo

Suche

Social-Media-Navigation

Instagram

Sprachnavigation

Account-Navigation

Aperçu

Handball

« Nous sommes totalement choqués »

  • Image
  • Image
  • Image
  • Image
  • Image
  • Image

C'est la consternation chez les joueuses et entraîneurs tandis que les dirigeants sont scandalisés : la décision de ne plus interrompre mais de complètement annuler le championnat féminin de handball suscite l'incompréhension au Borussia Dortmund. 

« La santé – et il est inutile de le préciser en ces temps troubles – est notre priorité absolue, mais la manière avec laquelle la nouvelle de l'annulation a été communiquée et le moment nous ont totalement surpris. Personne n'a discuté avec nous », déclare le directeur du département Andreas Heiermann. L'équipe féminine du BVB est (était) en tête du classement avec 17 victoires en 18 matches et ainsi 34 points gagnés contre 2 perdus. 

« On aurait pu au moins prononcer une suspension de quatre semaines et ensuite voir s'il fallait arrêter la saison jusqu'à fin juin », a déclaré Heiermann. « Peut-être qu'il s'agit de la bonne décision, mais elle n'aurait pas dû être prise hier ou aujourd'hui. » Huit journées auraient été à terminer. « Nous sommes complètement choqués et craignons un préjudice durable pour tout le championnat. »

Il y a eu une réunion avec l'équipe et les entraîneurs jeudi après-midi. Le moral était au plus bas. « Pour un sportif, c'est un coup très dur à encaisser », a annoncé Heiermann : « Tu joues une saison incroyable, avec un seul match perdu, et tu ne reçois rien en retour. »

Le conseil d'administration et les entraîneurs du département partent néanmoins du principe que l'équipe sera qualifiée pour la Ligue des champions 2020/21 et suggèrent de reporter la finale de la coupe d'Allemagne. Heiermann : « La seule décision logique aurait été de fixer le final 4 à la fin août ou au début septembre. Le faire pour ce semestre serait insensé en l'absence de temps de jeu. »

Pour le Borussia Dortmund, la saison 2019/20 se termine à la première place, mais sans titre. « Même si la déception est énorme : nous sommes fiers de ce que l'équipe et les entraîneurs ont réalisé. C'était fantastique », a commenté Heiermann. 
Boris Rupert