Les deux équipes réserves du Borussia Dortmund et le 1. FC Cologne s'affronteront samedi au traditionnel coup d'envoi de 14 heures. Le BVB entamera son premier match à domicile de la nouvelle saison – 300 spectateurs pourront être présents au stade Rote Erde. 

Les débuts dans la nouvelle saison ont été réussis. Dans une rencontre très enflammée à la fin, les jeunes Borussen l'ont emporté 1-0 le week-end dernier. L'avant-centre et capitaine Steffen Tigges a inscrit l'unique but de la journée et était très content à la fin de la partie : « Je frappe le ballon parfaitement et je suis heureux que nous ayons gagné. C’était dans l’ensemble une très bonne performance de toute l’équipe. » Un travail défensif assidu et engagé et des qualités de finisseur pleins de sang-froid ont été la clé du succès et l’équipe en aura également besoin contre le FC.

L’équipe de l’entraîneur Mark Zimmermann n’a pas joué dernièrement et démarre donc seulement la compétition. Les Boucs ont toutefois obtenu un 2-2 lors de leur dernier match amical contre le promu de 3e division SC Verl. L’équipe se compose de nombreux jeunes joueurs, mais également de certains éléments expérimentés. Le capitaine Marius Laux (34), Lukas Nottbeck (31, un ancien joueur du BVB) et Luca Musculus (29) forment au BVB une charpente stable et apportent avec eux leur expérience de la 4e division. Comme c’est souvent le cas en équipe réserve, des remaniements d’effectif plus importants ont eu lieu à Cologne au début de la nouvelle saison, avec l’arrivée de neuf joueurs, dont seulement deux venant de l'extérieur. La plus grande partie provient donc des U19 du club, qui ont terminé champions d’Allemagne de l’Ouest la saison précédente.

En marge de l’entraînement final de Dortmund vendredi, le manager de l’équipe Ingo Preuß a annoncé une décision concernant l’effectif : « Nous avons prolongé le contrat de Julius Schell d’un an. Pour la saison prochaine, il sera toutefois prêté au club de Regionalliga Sud-Ouest TuS Rot-Weiß Coblence. Je souhaite à Julius beaucoup de temps jeu, mais surtout une saison sans blessures. »

Timo Lammert