Quelle soirée mémorable pour la Mannschaft à Mayence : l'équipe de l'entraîneur par intérim Marcus Sorg a écrasé l'Estonie 8-0 mardi et a obtenu sa troisième victoire au troisième match de qualification pour l'Euro 2020, et le capitaine du Borussia Dortmund Marco Reus y a joué un grand rôle. 

Image
L'homme de la soirée : Marco Reus

Après 09 minutes de jeu, le joueur de 30 ans a marqué à bout portant sur une passe décisive de Thilo Kehrer (Paris SG) et a ainsi inauguré le festival de buts, mais le meilleur était à venir : après les buts de Serge Gnabry, Leon Goretzka et Ilkay Gündogan, Reus tirait le coup franc à la 37ème minute. Des 25 mètres, il faisait passer le ballon au-dessus du mur des Estoniens pour qu'il aille se loger dans les filets adverses. C'était le 11ème but de Reus en sélection pour sa 40ème apparition, son troisième doublé avec le maillot national et en même temps le premier coup franc transformé pour l'équipe allemande depuis 2007. À l'époque, c'est Torsten Frings qui avait inscrit le 3-1 contre la Suisse. Il faut revenir au légendaire 7-1 contre le brésil en demi-finale de la Coupe du monde 2014 pour retrouver une performance de cinq buts en une mi-temps. 

Reus quittait la pelouse à la 65ème minute sous les applaudissements du public de Mayence. « Une note de 10 pour les dieu du coup franc », a titré le journal Bild. Par ailleurs, l'homme du match, qui avait déjà affronté la Biélorussie samedi, s'est exprimé : « Je suis très heureux. Nous voulions en planter plus que contre la Biélorussie, et nous l'avons bien fait. Ce but sur coup franc est probablement mon plus beau en sélection », a déclaré Reus. 

Nico Schulz, qui jouera pour le Borussia Dortmund la saison prochaine, était titulaire face à l'Estonie. L'arrière gauche a disputé la première temps tandis que Julian Brandt est resté sur le banc.