Ces derniers jours, une distinction spéciale a été décernée à Roman Bürki. Le magazine de football « kicker » l'a élu meilleur gardien de Bundesliga de la phase aller dans son célèbre « classement du football allemand ». Bürki veut confirmer sa bonne forme en 2019 et donc se concentrer entièrement sur le BVB pour le moment. Pour ce qui est de l'équipe nationale suisse, le gardien de 28 ans entame une pause dès maintenant. 

« Cela a toujours été une véritable affaire de cœur et un grand honneur de jouer pour mon pays », insiste Bürki. Sa décision momentanée de ne pas jouer pour la Suisse, au moins en 2019 durant la campagne qualificative, n'est « pas contre l'équipe nationale, mais elle vise plutôt à mieux me concentrer sur le BVB et à veiller à ma santé. Je souhaite également donner la chance à des gardiens plus jeunes de gagner de l'expérience aux côtés des internationaux, sous la direction du sélectionneur Vladimir Petkovic et, en particulier, de l'entraîneur des gardiens Patrick Foletti. »

Roman Bürki, au sujet duquel « kicker » a assuré qu'il avait « montré sa classe mondiale en Ligue des champions », avait déjà informé les responsables de l'équipe nationale suisse de sa décision il y a plusieurs semaines. 

Il a également indiqué que si la « Nati » se retrouvait momentanément en pénurie de gardiens et qu'il était la meilleure solution pour le staff des entraîneurs, il prendrait évidemment ses responsabilités vis-à-vis du football suisse et accepterait d'être sélectionné. 

BVB-TV : Conférence de presse avec Roman Bürki