« Toute l’Allemagne du football se réjouit de ce match. » Mardi en début de soirée (18 h 30) aura lieu le 125e match officiel entre le Borussia Dortmund et le FC Bayern Munich, et le directeur sportif Michael Zorc n’est pas le seul à être surexcité avant cette rencontre. 

« C’est toujours spécial d’affronter le Bayern », déclare l’entraîneur Lucien Favre. Après le résultat positif de la saison précédente et le 2-0 en Supercoupe, il vise une troisième victoire consécutive à domicile contre les Munichois. « Nous voulons continuer dans cette direction. » Tout autre résultat, confie Michael Zorc, serait fatal pour Dortmund dans la course vers le titre. Il ne faut pas être un grand prophète pour le deviner : « Si nous voulons le titre, nous devons gagner ce match. Il reste encore six matches à jouer. C’est plus facile à dire qu'à faire car le Bayern possède une formidable équipe. »

« Les deux meilleures équipes s'affrontent » 

Le leader du classement possède avec 28 points en dix matches la meilleure équipe de la phase retour et le Borussia est juste derrière avec 27 points. « Les deux meilleures équipes s’affrontent », commente Zorc, qui ne regarde pas seulement vers le haut, mais également vers les poursuivants et concurrents directs pour une place en Ligue des champions de l’UEFA. « Nous devons faire attention à Leipzig, Gladbach et Leverkusen. » Zorc parle d’une « très haute concentration de qualité dans le haut du classement » et constate : « Nous n’avons plus vu cela depuis longtemps et c’est bon pour le football allemand. »

Lucien Favre a étudié attentivement l’adversaire (« chaque équipe a ses forces et ses faiblesses ») et se réjouit d’un autre retour : après Emre Can, qui a joué 45 minutes à Wolfsburg (« c’est très bien pour nous et pour lui »), Axel Witsel pourrait également revenir, du moins sur le banc. « Il a commencé à s’entraîner avec l’équipe hier. Il pourrait faire partie de l’effectif. » Et Jadon Sancho (un but, une passe décisive et deux victoires en cinq matches contre le Bayern) revient « lentement, mais sûrement à son niveau ».

« Nous pouvons toujours marquer contre eux » 

L’entraîneur peut donc injecter du sang neuf dans l’équipe trois jours après la victoire à Wolfsburg. Après sept mois de pause, Thomas Delaney a été titularisé à deux reprise. Sera-t-il remplacé par Can ? Mo Dahoud, auteur d’une toute grosse performance en 2018/19 à la maison lors du 3-2 contre le Bayern (note Kicker de 8/10), restera-t-il ? Bien entendu, Favre n'a pas répondu à ces questions. Il a juste laissé entendre qu’il comptait sur Mats Hummels à « 99 % ». 

« Croire en nous », recommande Zorc à l’équipe. « Ne pas commettre de fautes inutiles en possession du ballon. Ce sont ces qualités, que nous avons démontrées sur le terrain lors des deux dernières sorties, qui sont importantes. L’équipe a alors répondu présent. » Il poursuit : « Nous devons tenir bon dans les phases où le Bayern domine. C’est là que nous devons très bien défendre en bloc. » Et ensuite « être conscients de nos qualités en attaque. Nous pouvons toujours marquer contre eux. Et nous pouvons les battre ! »

Boris Rupert

BVB-TV : La conférence de presse complète avec Lucien Favre et Michael Zorc