Au terme de la 29ème journée de Bundesliga, le Borussia Dortmund a décroché une victoire à domicile 2-1 (2-0) contre le 1. FSV Mayence 05 dans un duel à distance avec le FC Bayern Munich et a repris la tête du classement au moins jusqu'à dimanche après-midi. 

Article de Boris Rupert

81 365 spectateurs dans un Signal Iduna Park sold out ont assisté à une première mi-temps dominée par le Borussia Dortmund, où Jadon Sancho s'est offert un doublé à la 17ème et 24ème minute. En deuxième période, Mayence était pratiquement la seule équipe sur le terrain et réduisait le score grâce à Quaison (83'). L'équipe doit une fière chandelle à son gardien Bürki pour cette victoire flatteuse. 

Image

Situation de départ :  
Le deuxième contre le douzième. 10 places et 30 points séparaient les deux équipes. Le BVB restait sur six victoires consécutives contre les Rheinhessen et avait encaissé en moyenne moins d'un but (0,9) par match, soit la plus petite moyenne contre un adversaire de Bundesliga. En plus de Piszczek,  blessé au pied, et Hakimi, Pulisic et Guerreiro étaient également absents (tous deux en rééducation). Touché à la main, Alcácer retrouvait toutefois l'effectif. Par rapport au match de la semaine dernière à Munich, le onze subissait trois changements : Wolf, Weigl et Götze rentraient pour Piszczek, Zagadou et Dahoud (tous deux sur le banc).

Tactique :  
Favre optait à nouveau pour un 4-2-3-1 où Reus venait dans la profondeur tandis que Götze réceptionnait les passes à l'avant (et était également à la transmission, comme sur le 1-0). Les Mayençais adoptaient un style de jeu défensif dans un 5-3-2. Le milieu de terrain Gbamin reculait pour renforcer la défense. Après avoir récupéré le ballon, Mayence tentait de se projeter rapidement et directement vers le but adverse. 

Déroulement du match et analyse :
7 tirs cadrés contre 1 après une demi-heure de jeu en faveur de Dortmund, dont un sur le poteau et deux dans les filets : le Borussia était vite récompensé de sa bonne prestation avec des enchainements de passes rapides et fluides. À la 6ème minute, Götze centrait sur un corner joué rapidement et Latza envoyait la balle sur son propre poteau. Un peu plus tard, Bruun Larsen manquait ensuite de chance au moment où il était servi par Sancho, mais était stoppé par le gardien Müller (14'). 

Sancho réalise rapidement le doublé

Le but ne tardait pas à tomber : après une passe de Wolf, Götze s'imposait en duel contre Niakhaté à la faveur d'une feinte de corps et disposait ainsi d'assez de place sur l'aile droite pour envoyer un centre pour Sancho, qui concluait du plat du pied (1-0, 17'). Sept minutes plus tard, le jeune Anglais était de nouveau dans les bons coups au moment où Götze trouvait Delaney, qui s'infiltrait dans la surface sur le côté gauche et centrait en retrait pour Sancho, dont le tir était dévié par Niakhate dans ses propres filets (24'). 

Image

Le Borussia aurait pu alourdir le score en première mi-temps : après la récupération de ballon de Witsel et la passe de Götze, le très remuant Bruun Larsen croisait trop sa frappe (31'). De l'autre côté de la pelouse, la frappe d'Onisiwo venait s'écraser sur le montant sur le seul moment d'inattention dans la défense de Dortmund jusqu'alors (43'). 

Image

Au début de la deuxième mi-temps, les Borussen passaient à côté du 3-0 lorsque Bruun Larsen ne parvenait pas à décaler Götze ou Reus, pourtant démarqués, dans un contre en surnombre (50'). Dans le jeu en repli, le Borussia se rendait soudainement coupable de quelques négligences. Mayence, de retour sur la pelouse avec la rentrée en jeu de Baku et un passage en 4-4-2, avait de l'espace et ne manquait pas de l'exploiter : Onisiwo touchait à nouveau le poteau (63'). C'était l'un des nombreux moments chauds du deuxième acte. 

La situation se compliquait lorsque Wolf était remplacé et qu'Akanji prenait sa place sur le côté droit de la défense (78'), sans compter l'occasion manquée de Reus, qui ne voyait pas Philipp, mieux placé que lui, dans son dos (81'). Quelques secondes plus tard, Quaison réduisait le score (1-2, 83'). Le Borussia vacillait, mais Bürki réalisait un double arrêt contre Ujah et Hack (87'). 

Tous les temps forts et occasions de but en un clic

Prochain rendez-vous : 
La saison continue le dimanche de Pâques avec le déplacement au Sportclub Fribourg. Le coup d'envoi sera donné à 15 h 30. 

Équipes et buts