Une victoire 2-0 (1-0) au Borussia Mönchengladbach et la troisième meilleure saison de l'histoire du club avec 76 points n'auront pas suffi pour le titre. Le Borussia Dortmund termine la saison 2018/19 à la deuxième place. Jadon Sancho et Marco Reus ont été les buteurs de la 23ème victoire du club cette saison. 

Article de Boris Rupert depuis Mönchengladbach

Devant 54 022 spectateurs, dont 10 000 supporters du BVB, Traoré a touché le cadre et Jadon Sancho a fait trembler les filets pour le BVB juste avant la pause. Après une timide première mi-temps, les jaunes et noirs ont mis plus de pression dans la deuxième et sont passés à 2-0 sur une action méritée de Marco Reus à la 54ème minute. Elvedi a également frappé le poteau de sa propre cage. 

Image

Situation de départ : 
Le quatrième contre le deuxième. Le BVB restait sur sept victoires en sept sorties contre Gladbach, qui était engagé dans un duel à distance avec Leverkusen et Francfort pour une place en Ligue des champions tandis que Dortmund luttait avec Munich pour le titre. La condition pour que le BVB soit champion était une victoire pour Dortmund et une défaite pour le Bayern. 

Personnel : 
Lucien Favre abordait la dernière journée en faisant trois changements par rapport au 3-2 de la semaine dernière contre Düsseldorf : Bürki, Sancho et Reus remplaçaient Hitz, Bruun Larsen et Alcácer (tous sur le banc) dans le onze de départ.

Tactique :  
Gladbach défendait bas lorsque le BVB, dans son 4-2-3-1, était en possession du ballon, avec Sancho sur l'aile gauche et Pulisic de l'autre côté cette fois, et contrait les rapides ailiers de Dortmund avec Bayer et Traoré sur la droite et Wendt et Hazard sur la gauche, à l'affut de situations de contre-attaque. Dans le 4-3-3 du VfL, Zakaria et Hofmann se replaçaient plus haut. 

Déroulement du match et analyse :
Les jaunes et noirs avaient du mal à rentrer dans le match. Hormis une tête de Reus à la retombée d'un centre de Götze, qui n'était toutefois pas cadrée (7'), et une autre dangereuse de Piszczek sur un centre (24'), le BVB manquait de tranchant dans le jeu offensif. Le rythme et les idées, et parfois la précision, faisaient défaut. Dans tous les cas, Gladbach trouvait facilement ses positions. 

Dortmund avait clairement peur d'encaisser dans les premières minutes. En effet, Gladbach n'était pas obligé de gagner pour atteindre ses objectifs. Le VfL pouvait se contenter d'attendre et de laisser venir le BVB et les locaux négociaient bien les contres : à la 12ème minute, Traoré disposait de beaucoup d'espace sur le couloir droit et avait tout son temps pour armer sa frappe des 17 mètres, mais la balle percutait l'angle droit du cadre. Gladbach semblait avoir beaucoup plus de mordant dans cette phase et le tir à distance de Hofmann frôlait la cible (14'). 

Image

Vers la fin de la première période, le BVB montait en puissance et trouvait ses marques petit à petit. Reus tirait tout d'abord un coup franc des 17 mètres, qui terminait dans le petit filet (37'), et les jaunes et noirs se loupaient ensuite dans la surface (42'). Le verrou était finalement débloqué au moment où Delaney servait Reus dans le couloir gauche, dont le centre était repoussé. La reprise était ensuite bloquée par Sommer qui remettait dans les pieds de Sancho, lequel trompait le gardien à bout portant (0-1, 45'). L'analyse de la vidéo durait deux minutes et demi pour savoir si la balle était sortie des limites du terrain avant le deuxième centre de Reus. 

Le BVB revenait transformé du vestiaire : avec plus d'élan, de pression et de rythme. Dortmund se procurait rapidement une série d'occasions de haut vol : à la récupération de la passe de Sancho dans le dos de la défense, Reus dévissait son tir (51'), et Sommer captait ensuite une frappe écrasée du capitaine du BVB (52'). Le deuxième but était de toute beauté : Sancho prenait de la vitesse à gauche de la ligne médiane, passait pour Götze, qui transmettait à l'Anglais, lequel décalait Pulisic. Depuis le côté droit de la surface, l'Américain remettait dans l'axe vers Reus, qui poussait le ballon au fond des filets (0-2, 54'). Peu après, Elvedi déviait un centre de Sancho vers son propre poteau (58').  

La tentative des 16 mètres de Guerreiro passait à quelques centimètres du cadre (83'). Côté Gladbach, Drmic (62') et Plea (74') apportaient tous deux le danger devant la cage de Bürki. 

Tous les temps forts et occasions de but en un clic

Prochain rendez-vous : 
La saison de Bundesliga 2019/20 commencera le 17 août. Une semaine auparavant, le premier tour de la coupe d'Allemagne se jouera (tirage au sort le 15 juin). Si le Bayern remporte également la finale de coupe d'Allemagne cette année, le BVB disputera la Supercoupe à domicile (prévue pour le 3 août selon le calendrier). 

Équipes et buts