Le 2-0 contre le KFC Uerdingen n'a pas été facile dès le début, Marco Reus et Julian Weigl étaient d'accord là-dessus. « Il fallait que nous restions calmes », explique le capitaine concernant la clé de la victoire. Voici les réactions au match. 

Marco Reus : « Ce n'est jamais facile pour un club de Bundesliga de jouer chez un club de deuxième, troisième ou quatrième division. Uerdingen s'est bien débrouillé et a défendu très bas. C'était difficile pour nous de franchir leur défense. Nous devions trouver la solution et nous avons déjà eu de bonnes occasions en première mi-temps. Nous aurions pu être tranquilles plus tôt si nous les avions exploitées. C'est un match de coupe d'Allemagne où tout est possible. L'important était que nous restions calmes et mettions l'adversaire sous pression. Il était clair qu'ils étaient fatigués après 60 minutes. Nous marquons le 1-0, puis le 2-0 et l'affaire est pliée. »

Julian Weigl : « Nous savions ce qui nous attendait. Une équipe avec beaucoup d'anciens joueurs de Bundesliga qui allaient nous éprouver. Tout est toujours possible au premier tour de la coupe d'Allemagne, même pour les équipes modestes. Nous devions tout d'abord travailler pour y arriver, jusqu'à ce que les buts tombent. Il était important que nous restions patients. Nous avons mérité de gagner. »

Lucien Favre : « Nous n'avons pas encore joué en championnat. Nous manquons encore un peu de rythme. C'était difficile dans tous les secteurs de jeu. Depuis le banc, on a pas pu voir s'il y avait faute de main avant le 1-0. Le deuxième but a fait beaucoup de bien à Paco. Il y travaille régulièrement. Même après, le match n'était pas encore terminé. On ne sait jamais ce qui peut arriver. »
Enregistré par Boris Rupert

Vidéo BVB-TV : Interview avec Marco Reus et Kevin Großkreutz