Cinq jours après le choc perdu 0-1 contre le leader Bayern Munich, le championnat continue pour le deuxième Borussia Dortmund en ce dimanche de Pentecôte avec un déplacement chez la lanterne rouge SC Paderborn. Le rapport de force pourrait être difficilement plus inégal, mais les trois points seront d'une importance égale pour les deux adversaires. 

« Six matches qui seront très difficiles », prédit Lucien Favre jusqu’à la fin de la saison. La partie débute dimanche à Paderborn. « Nous voulons continuer comme durant la phase retour, comme après la reprise, comme contre Schalke, Wolfsburg et aussi le Bayern », a déclaré Favre, qui, tout comme le directeur sportif Michael Zorc, n’était pas mécontent de la performance des siens face au Bayern. « Nous devons maintenant nous concentrer sur le prochain match », demande Favre. Pour le BVB, il s’agira de défendre la deuxième place.

Il doit toutefois renoncer à la présence d’Erling Haaland (problèmes au genou) et de Mo Dahoud, qui est out jusqu’à la fin de la saison en raison d’une blessure au genou difficile à nommer et qui n’est pas grave, mais pas non plus de courte durée. Les blessés reviennent « peu à peu », déclare Favre, « surtout Jadon et Emre ». Le coach semble compter avec Sancho (pour Haaland) et Can (pour Dahoud) dans son onze.

On se souvient avec douleur du match aller, où le BVB a rattrapé un retard 0-3, mais est passé à côté de deux précieux points. Par la suite, « des choses se sont passées au sein de l’équipe », a confié Michael Zorc aujourd’hui : « Ils ont beaucoup parlé entre eux et avec l’entraîneur. » En a résulté entre autres un système depuis lors modifié, et utilisé de manière quasi-permanente. Dans la formation en 3-4-3, le Borussia a pris 37 points sur 45 en 15 matches après le 3-3 contre Paderborn. Douze victoires ont été fêtées, en plus d’un 3-3 contre Leipzig et seulement deux défaites (à Hoffenheim et dernièrement contre le Bayern).

C'est là une bonne base pour réaliser avec succès le sprint final des six prochaines journées. 
Boris Rupert

BVB-TV : La conférence de presse avec Lucien Favre et Michael Zorc