Les U23 se préparent en ce moment au Portugal avec assiduité à la phase retour de la Regionalliga Ouest. Deux matches amicaux étaient prévus mercredi contre les U23 du Vitoria Setubal (11 h) et contre l'Uniao Serpense (16 h 30). 

Spectacle offensif contre Setubal

L'entraîneur Mike Tullberg devait se passer de Julian Schwermann et Reda Khadra, forfaits pour maladie et blessure respectivement. Les U23 alignaient la composition suivante pour le premier match de la journée : Unbehaun - Bünning, Rupprecht, Rente, Finnsson, Tunga, Führich, Hober, Tigges, Boyamba, Führich.

Le BVB débutait avec une bonne organisation défensive et lançait la plupart de ses actions depuis l'arrière, mais les occasions étaient rares. Les locaux, de la région de Lisbonne, n'arrivaient pas à franchir la défense du BVB devant Luca Unbehaun. L'équipe semblait se diriger vers la victoire pour le deuxième match amical de l'année au moment où Chris Führich ouvrait le score pour le Borussia à la demi-heure de jeu. 

Image

En deuxième mi-temps, les deux équipes montraient toutefois un autre visage. Le BVB jouait plus offensif et était tout de suite proche du 2-0, mais ce sont les Portugais qui profitaient d'une faute d'inattention dans la défense du BVB pour égaliser. Le même scénario se produisait un peu plus tard au moment où les Portugais transformaient un coup franc direct après le 2-1 de Kaastrup. Quelques minutes plus tard, les jeunes Ibères passaient devant au score (3-2). Le capitaine Hober encourageait ses coéquipiers (« Je ne veux pas perdre ici ! ») et l'équipe parvenait à arracher un 3-3 mérité. 

Les deux formations avaient montré du bon football avec beaucoup de réalisme. L'entraîneur du BVB Mike Tullberg a résumé la première rencontre : « Nous avons rencontré un bon adversaire. Ils avaient l'un ou l'autre joueur qui était excellent. Nous ouvrons le score et avons le 2-0 au bout du pied. Nous encaissons sur une longue passe. La deuxième mi-temps était bonne offensivement, mais les trois buts concédés m'agacent. Notre défense a montré des lacunes. »

Deuxième match, deuxième nul

Les spectateurs ont assisté à un tout autre match en fin d'après-midi. Dans le stade de Beja, le BVB a utilisé la composition suivante : Hawryluk - Schell, Ferjani, Hippe, Relutio, Baxmann, Wanner, Pherai, Bakir, Et, Rizzo.

Image

L'entraîneur Tullberg faisait appel à trois joueurs U19 contre Serpense, dont certains ont joué leur premier match chez les U23 sous une pluie battante. Pour autant, ils faisaient le boulot face à un adversaire extrêmement robuste. Le BVB montrait beaucoup d'entrain en première période et avait le dessus. Les jaunes et noirs apportaient quelques fois le danger à l'avant, mais étaient privés de l'ouverture du score avec deux penalties non accordés en première mi-temps, où l'adversaire n'avait eu qu'une possibilité de contre bien déjouée par Dominik Wanner. 

Le BVB était tout aussi porté vers l'avant après la pause et était récompensé à la 50ème minute par le 1-0 marqué par le U19 Alaa Bakir, qui profitait d'une erreur adverse à l'arrière. L'avance ne tenait pas longtemps car Serpense revenait à 1-1 quelques minutes plus tard. Le score n'allait plus bouger dans un match marqué par de nombreuses petites fautes, dont certaines étaient parfois très rugueuses, provoquant des scènes d'agitation. 

Le coach Tullberg s'est montré mécontent au coup de sifflet final : « Il y a eu beaucoup de mouvement de part et d'autre au deuxième match. Nous avons eu le contrôle et nous inscrivons le 1-0 de façon méritée en deuxième période. Le 1-1 tombe à nouveau de nulle part et les esprits se sont tout à coup échauffés. Le plus important est que personne ne se soit blessé. »