Le Borussia Dortmund a enfin retrouvé le goût de la victoire après un 2-1 au Hertha BSC pour le compte de la 13ème journée et a ainsi fait le premier pas vers le renversement de tendance espéré. 

Article de Boris Rupert depuis Berlin

Jadon Sancho à la 15ème minute et Thorgan Hazard à la 17ème minute ont marqué coup sur coup (2-0). Vladimir Darida a réduit l'écart pour relancer les siens à la 34ème minute et le Hertha a passé toute la deuxième mi-temps en supériorité numérique après un deuxième carton jaune reçu par Mats Hummels (45'+1). 

Situation de départ :  
Le Borussia n'avait perdu qu'un seul des onze derniers matches officiels contre le Hertha, sur une période de onze saisons en championnat, mais n'était en revanche sorti vainqueur qu'à trois reprises. Les Berlinois restaient sur quatre défaites consécutives en Bundesliga. 

Image

Personnel :  
Alcácer (infection et lésion au genou), Delaney (déchirure musculaire), Bruun Larsen (douleurs au genou) et Weigl (problèmes musculaires) étaient blessés tandis que Zagadou, Sancho et Hazard remplaçaient Schulz, Piszczek et Weigl.

Tactique :  
Comme dans le dernier quart d'heure à Barcelone, Favre optait pour une défense à trois avec Zagadou sur la gauche, Akanji sur la droite et Hummels dans l'axe. Brandt était placé à côté de Witsel. Les deux milieux centraux étaient flanqués de Hakimi et Guerreiro sur les lignes de côté. Dans le 3-4-3 de Dortmund, Hazard jouait au centre de l'attaque, avec Reus et Sancho légèrement derrière. L'Anglais était confronté au joueur du Hertha Stark lorsqu'il débordait côté gauche. Les Berlinois alignaient également une défense à trois, mais en 3-5-2 avec deux attaquants de pointe (Selke et Lukebakio). Skjelbred défendait au milieu tandis que Wolf venait régulièrement prêter main forte à la défense sur le côté droit. 

Après la sortie anticipée de Hummels, le BVB passait à un 4-4-1 après la pause avec Hakimi, Akanji, Zagadou et Guerreiro en défense ainsi que Hazard, Brandt, Witsel et Sancho un cran plus haut. Reus endossait le rôle d'unique avant-centre. 

Déroulement du match et analyse :
Les Berlinois développaient un jeu musclé. Dans les premières minutes, tout d'abord Guerreiro et puis Hazard étaient allongés sur le sol après des coups reçus au visage, mais poursuivaient la rencontre. La rude intervention de Darida contre Reus restait heureusement sans conséquence fâcheuse pour le capitaine du BVB, mais pas pour le Berlinois, qui recevait le carton jaune, tout comme Grujic après une bousculade avec Guerreiro. 

Le Borussia concrétisait sur sa première situation : la passe en diagonale millimétrée pour Sancho, qui traversait toute la défense, permettait à l'Anglais de tromper Kraft dans les filets. Le deuxième but des jaunes et noirs tombait seulement deux minutes plus tard. Akanji lançait Hakimi dans la profondeur et le Marocain centrait en retrait dans la surface, où Hazard s'engouffrait pour pousser le ballon au fond (0-2, 17'). 120 secondes plus tard, Akanji tentait de la tête, mais Kraft était bien placé.

Les jaunes et noirs prenaient le match à leur compte, mais le 3-0 ne venait pas. À la demi-heure de jeu, Lukebakio donnait le premier coup de semonce, mais Bürki détournait. Juste après, l'ancien joueur de Düsseldorf repiquait dans l'axe côté droit et décochait une frappe des 19 mètres. Darida allongeait le pied et déviait le ballon vers les filets (1-2, 34'). Le Hertha se relançait dans un match que le Borussia continuait à contrôler, mais les jaunes et noirs se retrouvaient ensuite à dix : Hummels recevait un deuxième carton rouge après une faute sur Selke. Le coup franc consécutif tiré par Lukebakio terminait dans le petit filet (45'+1). 

Juste après la reprise, le Hertha croyait avoir marqué le 2-2, mais le but était annulé après consultation du VAR car Selke était hors-jeu (48'). Réduit à dix, Dortmund parvenait à repousser les assauts des Berlinois, mais sa domination s'estompait en raison de pertes de balles trop nombreuses liées à des passes trop imprécises. L'équipe se battait toutefois pour chaque centimètre et était à nouveau menaçante à la 78ème minute, mais le centre de Hakimi ne trouvait pas preneur tandis que Witsel manquait de peu la cible à la 80ème minute. Trois minutes plus tard, Guerreiro concluait sa percée par une passe en retrait vers le point de penalty, mais personne n'était à la réception (83'). 

Quatre minutes de temps additionnel étaient données. La tête de Kalou fuyait de peu le cadre (90'+2). Le Borussia se battait avec cœur et sortait indemne de la dernière situation dangereuse. 

Tous les temps forts et occasions de but en un clic

Prochain rendez-vous : 
Après le match à domicile contre le Fortuna Düsseldorf samedi prochain (15 h 30), l'équipe entamera les deux dernières semaines (anglaises) de l'année 2019 contre Prague (D), Mayence (E), Leipzig (D) et Hoffenheim (E). 

Équipes et buts