Le Borussia Dortmund a perdu des points pour la première fois à la maison cette saison. Un résultat positif aurait permis au vice-champion d'Allemagne d'avoir le même nombre de points que Leverkusen, Gladbach, Schalke et Leipzig et peut-être même de les devancer à la différence de buts. Au lieu de cela, le BVB se retrouve à la septième place du classement. « Nous sommes maintenant dans l'obligation de gagner les matches suivants dans tous les cas », déclare Marco Reus. 

Image

La déception est grande, et à raison, après deux points perdus à domicile contre le Werder Brême. Après avoir rattrapé un 0-1, le BVB doit se contenter d'un 2-2. « Nous devons être plus efficaces en attaque comme en défense. Notre football est plutôt beau à regarder, mais il nous manque l'instinct de tueur », a commenté Roman Bürki. Son homologue Jiri Pavlenka a sorti quatre arrêts face aux jaunes et noirs. 

La déclaration de l'entraîneur de Brême Florian Kohfeldt était intéressante pour peut-être savoir comment Dortmund doit jouer face à un adversaire qui referme les espaces : « ... Leurs deux buts sont ensuite bien amenés. Ils nous font bouger sur les ailes et c'est difficile à défendre. Dortmund est vraiment une toute grande équipe sous cet aspect. » En première mi-temps, cela s'est soldé par les buts (de la tête) du 1-1 et du 2-1 de Mario Götze et Marco Reus. Nous n'avons toutefois pas été capables d'en marquer un troisième en deuxième période.

« 65 % de possession de balle mais n'avons parfois pas pris la bonne décision », a déploré Lucien Favre, qui a ajouté : « Nous avons parfois trop dribblé et le ballon a été perdu. L'adversaire a alors contre-attaqué et était très dangereux. Nous devrions déstabiliser l'équipe adverse avec des passes. »

La phrase suivante en disait long également : « Dans l'ensemble, le match était correct mais il manque quelque chose. Nous ne pouvons pas toujours planter quatre buts. » L'entraîneur sait sur quel levier appuyer. « Nous avons réussi à ne pas encaisser contre Leverkusen et le Barça, mais malheureusement pas contre Francfort et Brême. C'est difficile de gagner lorsque nous nous prenons deux buts. » L'absence pour blessure de Mats Hummels et le passage à une défense à quatre se sont fait cruellement ressentir. 

Le haut du classement est encore très dense, mais le deuxième 2-2 de suite a sapé le moral de tout le monde. Favre : « Nous sommes déçus aujourd'hui. »
Boris Rupert