Après le retour des États-Unis et un lundi sans entraînement, la prochaine étape de la préparation de la saison commencera mardi. Le patron du BVB Hans-Joachim Watzke tire le bilan du voyage aux États-Unis et a le regard tourné vers les prochaines semaines. 

Hans-Joachim Watzke sur le voyage aux États-Unis 2019 :
C'était intéressant d'un point de vue sportif. Le programme était bien organisé avec le premier match à Seattle et puis le duel avec les vainqueurs de la Ligue des champions Liverpool. C'était plus qu'un match amical au vu de la manière dont Liverpool a attaqué dans le dernier quart d'heure. On avait alors pas l'impression que le résultat ne comptait pas. C'était un bon test pour les deux équipes. 

... sur le prestige du BVB aux États-Unis :
En ce qui concerne l'aspect économique, on voit que la communauté du BVB ne cesse de grandir chaque année, mais nous avons également vu que nous ne sommes pas Liverpool. Néanmoins, nous sommes plus présents qu'il y a encore deux ans. 

... sur la prochaine étape :
Nous avons maintenant toute une semaine pour nous entraîner à la maison et nous irons ensuite en Suisse. Je pense que nous avons un programme équilibré. Ce qui compte avant tout pour nous, c'est le résultat sportif. Pour des raisons financières, nous aurions pu certainement jouer encore un match cette semaine, mais nous avons délibérément décidé de nous entraîner uniquement. 

... sur les ambitions pour la nouvelle saison :
Nous avons dit que nous ferions tout pour être champions d'Allemagne. C'est la formulation correcte. Si nous avions joué à fond la défense après le match contre Gladbach (34ème journée de la saison dernière, note de la rédaction), l'été aurait été triste. Nous avions en effet perdu une avance confortable car le Bayern Munich avait décidé de fermer boutique. Il ne nous a toutefois manqué que deux points à la fin, et nous pouvons affirmer sans hésiter que ce n'est pas la volonté qui a manqué. 

... sur l'effectif 2019/20 :
Nous avons investi, c'est vrai, mais nous avons aussi un peu perdu. Nous ne sommes pas loin de l'équilibre si on prend en compte les transferts de Pulisic, Diallo et Isak. Je pense que nous sommes plus équilibrés dans l'ensemble et que les semaines qui suivent vont montrer à quel point nous avions besoin de Mats Hummels. À l'avant, nous sommes encore mieux fournis et nous sommes très satisfaits de la situation actuelle. Nous avons un bon sentiment avec cet effectif, dont nous allons encore un peu réduire la taille. 

... sur la Supercoupe le 3 août contre le Bayern Munich :
Nous n'avons jamais vu la Supercoupe susciter autant d'intérêt que cette année. Le match a été sold out en un temps record. Nous avons hâte de jouer ce match. Les deux équipes le prendront très au sérieux.

... à la question de savoir si l'équipe a encore besoin d'un milieu expérimenté :
Nous avons autant de milieux expérimentés que le Bayern Munich, à savoir un seul. Paco a marqué à chaque fois dans la préparation jusqu'à présent, il a pu participé à tout le programme et est en bien meilleur forme. Il a fait un excellent match contre Liverpool. Nous ne devons pas faire comme si nous n'avons pas d'attaquants. Mario Götze, Thorgan Hazard ou Jacob Bruun peuvent également occuper ce poste, pour ne citer que trois noms. (br)