Lorsque le speaker du stade Norbert Dickel a commencé à annoncer la composition de l'équipe à 15h24, il a laissé un blanc entre le gardien Roman Bürki et le numéro 15, Jeremy Toljan. Ce n'est qu'une bonne minute plus tard, en citant le nom du dernier et onzième Borusse, qu'il a crié au micro: "Après 259 jours... le numéro onze: Marco..." 

Le Signal Iduna Park explosait de joie à ce moment-là et 73 000 supporters jaunes et noirs se mirent à entonner "Reus" si fort qu'on pouvait l'entendre à des kilomètres. 

Après une absence de huit mois et demi, soit exactement 259 jours, Marco Reus fêtait un retour très attendu. C'est lui qui délivrait la dernière passe avant quatre tirs, dont la première grosse occasion d'André Schürrle dès la première minute. Le joueur revenu de blessure était également décisif sur le 1-0 grâce à sa passe pour Christian Pulisic, qui trouvait ensuite Michy Batshuayi.

"C'était très excitant et très agréable d'être à nouveau avec l'équipe et de sentir l'ambiance. J'ai beaucoup attendu ce moment et je suis heureux que nous ayons empoché cette victoire à domicile", a déclaré le joueur de 28 ans, qui s'était déchiré les ligaments croisés lors d'un duel avec Timothy Chandler lors de la finale de Coupe d'Allemagne de 2017 contre l'Eintracht Francfort. C'est au cours de cette action que Reus amenait le 1-0. 

L'entraîneur Peter Stöger a jugé que le retour réussi de son numéro onze était "réjouissant", mais "pas surprenant": "Après la grave blessure, nous lui avons laissé un temps relativement long à l'entraînement et nous étions assez certains qu'il pourrait jouer aujourd'hui." 

Au bout de 70 minutes de jeu, Stöger a fait sortir Reus pour faire rentrer l'auteur du but victorieux Mario Götze. "Il est difficile d'évaluer le risque musculaire. Peut-être qu'il aurait pu tenir les 90 minutes", a commenté l'entraîneur, qui a livré la conclusion suivante: "C'était très bien, cela nous a fait une très bonne impression et c'était sans doute une sensation merveilleuse pour lui." 

Lors du retour de Reus en novembre 2017 après cinq mois d'absence en raison d'une inflammation du pubis, il avait été impliqué (trois buts, deux passes décisives) dans les cinq buts du 8-4 contre le Legia Varsovie, il avait impressionné par sa capacité à revenir à son meilleur niveau. Aujourd'hui, les observateurs se sont également accordés sur le fait que Reus avait été le meilleur joueur d'une équipe de Dortmund qui a dû batailler dur pour arracher cette victoire. "Lorsque l'on revient après huit mois, on ne peut pas s'attendre à être dans la forme de sa vie", a déclaré le joueur de 28 ans à la fin de la partie, avant d'ajouter: "Nous devons continuer à trouver notre équilibre et avancer pas à pas." Reus conclut: "Je retiens les points positifs de ce match." 
Boris Rupert